2830 kms nous attendent. Episode #4

Départ pour Le Northern Territory dont la capitale est Darwin.

2830 kms nous attendent !! Sachant qu’avec notre remorque, nous faisons entre 500 et 700 kms par jour maxi car nous ne pouvons conduire de nuit à cause des animaux sauvages plus particulièrement les wallabies et les kangourous qui sont attirés par les lumières des phares et qui se jettent littéralement sur les voitures !! En plus, c’est galère de déplier les tentes la nuit. Faisable puisqu’on l’a fait quelque fois mais galère. La route va donc être longue !! Pourvu qu’elle soit intéressante !!

1er arrêt au Millstream falls, histoire de se dégourdir les jambes !! Puis fin d’après midi à Innot hot Springs. Trop bien de se prélasser dans des bains d’eau chaude naturelle !! Le lendemain, petit stop à Mount Surprise, histoire de chercher des topazes. Eh oui, après les agates, les saphirs, nous voilà parti avec notre tamis à la recherche de topazes australiennes !!

les opales d Australie
les opales d Australie

Quand arriverons nous à la frontière du Northern Territory ?

Cela fait 2 jours que l’on conduit non-stop à travers le bush qui a laissé place petit à petit à l’Outback. Nous traversons des paysages où il n’y a rien sur des km et des kms de route (enfin route au singulier car il n’y en a qu’une et droite !). Comme dirait Valentin : » Il y a rien, puis rien, encore rien… et ce n’est pas rien !! Et oui, ce n’est pas rien parce que c’est très long !! Les seuls animaux qu’on croise sont les charognards au bord de la route qui se battent pour manger le pauvre kangourou ou la pauvre vache qui s’est fait pulvériser par les camions.

Il y a rien, puis rien, encore rien… et ce n’est pas rien !!

Un petit stop à Normanton pour se dégourdir les jambes et voir «Krys, the Savannah King», le croco le plus balaise (8m63) capturé par une femme en 1957. Le record n’a toujours pas été battu. À vous de jouer, Messieurs !! Pour nous l’aventure continue. Nous avons les joins de la rampe d’injection qui ont sautés à 270 kms de la première ville en plein outback. Heureusement c’est arrivé un matin alors que nous nous étions arrêtés dans une station service où nous avions dormi. Dans le genre bon karma nous avions explosé un pneu la veille (changer une roue sur un gros 4×4 pour la première fois de ma vie et sans mode d’emplois par 40 degrés en plein Outback c’est super galère ). Bilan des courses, j’ai appris à changer une roue de 4×4 et à attendre 24 H au milieu de rien pour nous faire remorquer jusqu’à la ville la plus proche (avec Séverine nous avons voyagé avec le camion remorque mais ayant seulement trois places les enfants ont pris un bus qui est tombé en panne ). Après ces quelques petites péripéties, nous sommes plantés pour une semaine (le temps que le garagiste reçoive les pièces dans une ville qui a un joli nom féminin « Katherine »). Bon, je dois dire qu’il n’y a que le nom de mignon car c’est une ville majoritairement aborigène ( restriction d’alcools ) et rien à faire à moins de 100 kms autour. La ville se constitue d’une rue principale avec trois parcs jonchés d’aborigènes hagards qui décuvent de la veille. A savoir qu’il n’est pas conseillé de sortir la nuit tombée. (Là on vient de comprendre le gouffre qu’il existe entre les aborigènes et le reste des australiens) Nous sommes donc en attente à priori jusqu’à mardi prochain dans une ville magnifique avec des nouveaux amis toute aussi magnifiques !!!!! vive la mixité et des bons souvenirs en perspective.

Après 10 jours d’attente nous reprenons la route… Direction Darwin en passant par le parc national du litchfield. Quelques photos du Litchfield National Park que l’on a fait juste avant d’arriver sur Darwin. Sur les premières photos, ce sont des termitières. Impressionnant !!

Quelques photos du Litchfield National Park

Ce soir, nous sommes allés au « night Market » à Darwin (c’est un marché du soir !!)

On est tombé sur un stand bien typique. On a même retrouvé nos copains de Katherine !!! Ils se sont mis à danser pour fêter nos retrouvailles !!! Après cette fameuse soirée au « night market », nous avons passé une journée repos avant notre départ pour le tant attendu «Kakadu National Park». Nous avons hâte ! Petite soirée détente en bas de notre appartement à contempler le coucher de soleil devant une petite bière et un Fish and Chips !

Le lendemain matin, jour de grand départ !! Nous avons les pass pour le Park (et oui, celui ci est payant mais l’argent va aux aborigènes et à l’entretien du Park donc tout va bien !) et nous avons hâte de repartir en vadrouille. Seul petit problème : le temps !! Petit problème qui peut vite en venir un gros lorsque l’on vit dehors et que l’on dort sous une tente !! Avouez que c’est pas de chance !! Cela fait des semaines qu’on a grand beau temps !!

C’est quand même pas une petite pluie qui va nous arrêter !! Si ??!!

Du coup, on s’est mis sur internet (encore heureux, à Darwin, il y a internet !!) pour voir la météo pour les prochains jours. Super, ils annoncent encore pire pour le lendemain !! D’un autre côté, la saison des pluies arrivent à grand pas dans le nord et nos 10 jours d’attente à Katherine nous ont mis en retard. Décision prise, on part quand même (en croisant (un peu voir beaucoup) tous nos doigts !!)

Aventure de «Crocodile Dundee»

Donc, nous voilà parti pour en prendre pleins les yeux au niveau culture (culture aborigène) mais aussi faune et flore. Et puis, on espère (ou pas d’ailleurs) voir des crocodiles dans leur milieu naturel (après tout, c’est là qu’a été tourné le film «crocodile Dundee» film que nos enfants ont été obligés de voir en streaming à Darwin histoire de les mettre dans le bain ! Et oui, nous sommes des parents tortionnaires !!)

Art aborigéne

C’était juste magnifique!! Le temps a été mitigé mais franchement, on a eu de la chance car il commençait à pleuvoir en fin de journée. Inutile de vous dire que l’on a pas pris de risque et que l’on a dormi en chambre !! Du coup, c’était presque plaisant d’entendre les orages !! : Et puis, on a quand même vu des crocos sans se faire manger !! A force de voir des panneaux partout depuis presque 2 mois, je commençais à avoir la phobie des crocos !!

Après Kakadu, nous sommes retournés vers le sud. Nous avons décidé de ne pas nous arrêter à Katherine (on se demande bien pourquoi !!??) mais un peu plus au sud où nous avons fait un camping sauvage !! Le lendemain matin, nous nous sommes baigné au «Mataranka thermal pool» (ça vaut bien une douche !!), petit bijou naturel !! Sur la deuxième photo, les petites choses noires sont des chauves souris!! La traversée pour arriver à la piscine naturelle était assez «spéciale». Je vous passe les bruits et surtout l’odeur !! Ça pue les chauves souris !!!

5 jours de conduite non stop à travers l’Outback

Là, nous avons retraversé l’Outback et cette fois ci sans problème de voiture !!Nous avons eu droit au même couché de soleil au même camping sauvage !! Et Dan n’a pas mis son pull ! Pas de pluie significative depuis décembre 2017 !! De quoi faire rêver des milliers de parisiens !!! Cela fait 5 jours de conduite non stop à travers l’outback. Là, on n’en peut plus !!! L’Outback du Quensland est très monotone !! Seul «intérêt» (et encore !!) de ces derniers jours de trajets c’est l’hôtel-Bar où a été tourné Crocodile Dundee (heureusement qu’on a « forcé » les enfants à voir le film !!) Et puis, on traverse quelques villes qui nous permettent de nous dégourdir les jambes un petit peu !!

16 NOVEMBRE

– Et quelques couchers de soleil pendant nos campings sauvages

Coucher de soleil avec les Road trains. Ce sont des camions qui peuvent aller jusqu’à 53 mètres !! Le plus gros que l’on ait vu avait 84 roues. Celui que j’ai pris en photo était petit !!

Après 5 jours de conduite dans l’Outback puis dans le bush, nous n’en pouvions plus ! 3000 km quand même !! (Paris-Athènes !!)

La prochaine étape était Lightning Ridge, bien connu pour ses « black opals ». Et oui, c’est le seul endroit au monde où on trouve des opales noires.

No Comments Yet

Comments are closed

ultricies Praesent leo. mattis mi, libero felis