RENCONTRES

Je rencontre des Hommes et des Femmes autour des métiers de la Joaillerie et je vous fais découvrir des métiers inconnus méconnus.

Suite du journal de bord des artisans au pays du confinement – Thomas BRAC

Suite du journal de bord des artisans au pays du confinement Thomas Brac graveur à Nantes le premier à répondre
Où ils étaient pendant l’annonce du confinement ?
Comment ils ont vécu la nouvelle !
Comment ils ont vécu le confinement ?
Et qu’est ce qui restera ?
Et comment va se passer le déconfinement ?

0 Shares

Et comment ca va pendant ce confinement ?

Les premiers jours de confinement et des adolescents à la maison. Les premiers jours ont été plutôt dans la sidération et dans l’organisation express du tout et la grande découverte de la classe à la maison !

0 Shares
outils d ateliers

Rencontre #10 – L’Art de la glyptique avec Philippe Nicolas

Je pourrai parler longuement du travail de cet atelier et de Philippe Nicolas mais l’écouter est sûrement plus intéressant et l’entendre parler de son parcours est tellement enrichissant. Bien sûr il parle de son parcours et aussi de ces collaborations avec d’autres artistes de grande renommée. Son travail est à l’origine de bien des Merveilles. Quelques soient les chemins que l’on prend, tout commence par un dessin, une pierre, une âme artistique au service de la pierre ou d’autres artistes joailliers. J’ai entendu son humilité à parler de son travail et à ne pas revendiquer le travail des créateurs … C’est un message tellement rare que je ne l’imaginais pas l’entendre.

0 Shares
alignement de tets chez drouot

Rencontre #9 – Elodie Froger Commissaire priseur

Elodie Froger commissaire priseur dans sa fonction va nous dévoiler l’envers des ventes , les préparatifs et tout le travail que cela demande. Et commençons par la première information, un commissaire priseur est celui ou celle qui met un prix ! D’où le nom. Elodie nous permet de comprendre les différents styles de ventes , le pourquoi et le comment de ce parcours et de cette institution qu est la vente aux enchères et comment elle peut être faite de manière différente .Elodie nous parle de son parcours et les différentes formations qu’elles décident de faire pour être plus pointues dans son domaine et des choix professionnels qu’elle prend. Elodie Froger a eu plusieurs vies professionnelles dans sa vie. Sa connaissance des bijoux est passionnante, aussi en horlogerie et en gemmologie.

0 Shares
cristaux de bruts

Rencontre #8 – Fabienne Thouvenot & Ecole des Gemmes

J’etais persuadée que la discussion tournerait autour des gemmes et des études.Bref un truc facile , une discussion facile. Mon dieu mais quelle claque, quelle leçon de vie , quelle parcours .. Je sais que beaucoup de femmes sont géniales en quelques mots et en quelques actes souvent et en des silences aussi. Alors ce parcours pour créer une école de la Gem-A ! Vous saurez tout ou presque et en fin de compte c’est assez simple et évident. Je dirai que c’est le contexte qui vaut la chance d’écouter Fabienne Thouvenot. Vous comprendrez sa passion, son sens inné de la pédagogie pour parler sciences, gemmes, sciences physiques sciences de la Terre et autres. Cette scientifique a un don pour la transmission, l’éducation . Ca tombe bien ! elle crée une école de le gemmologie.

0 Shares
logo de bellonor

RENCONTRE #6 – L’Art de la Joaillerie selon Bellonor Joaillier

Je me pose souvent la question de ce qui différencie tous les joailliers et là j ‘ai une piste car Tony prend tout de front et considére tout de la même façon de la même manière. Il n’a pas un métier, il est multiple et visionnaire pour l’avenir et ces projets. Son job il l’a dans les mains…pas de doutes pour avoir vu ces œuvres pour sa propre maison ou pour les autres et bien dans sa tête.

0 Shares
gravure métal

Rencontre #5 – L’Art de la gravure par Thomas Brac de La Perrière

Ca baratine pas avec Thomas, la discussion, elle est dans le vrai tout de suite. Il n’y a pas de faux semblants ou d’autres artifices ! Avant toute chose, Thomas a voulu savoir ce que je faisais, qui j’étais et pourquoi je faisais des interviews d’artisan ? Quelles genres de photos je prenais ? Mes photos sont celles des établis avec les outils… Je suis plutôt passion outils des établis MAIS pas trop pour les photos des mains, je trouve ça chouette mais je suis pas assez à l’aise pour les faire…Ca l’a fait rire ! J’ai même senti une pique et je la comprends tellement…les stéréotypes des mains des artisans en noir et blanc ont de vieux jours devant nous ! Déjà que mes photos soient nettes et correctes, c’est mon premier objectif ! Visiblement j’ai bien répondu car la rencontre a pu avoir lieu. Et j’ai compris. Thomas aime poser les questions mais surtout les réponses nettes et claires. Une fois cette étape non formelle passée, nous avons pu échanger.

0 Shares
Phasellus mattis ut ante. dictum Lorem dapibus ipsum consequat. Aenean neque.