Le dernier jour de route pour arriver à Lightning Ridge a été bien difficile. Episode #5

Après une nuit assez rude (énormément de vent avec la tente qui claque à chaque bourrasque) en camping sauvage, nous avons eu une après-midi conduite sous la pluie !

Et s’il n’y avait eu que la pluie, le trajet aurait presque était trop facile !! Il faut savoir qu’ici, lorsqu’il pleut les Wallabies et les Kangourous viennent au bord de la route pour boire dans les flaques d’eau et se réchauffer près de l’asphalte ! C’est la fête ! On aurait dit un rendez-vous apéro !!

On a également eu droit à 2 ou 3 émeus et même une tortue (d’où elle venait celle-là !!) s’est décidée à traverser la route devant nous (elle est quand même plus facile à éviter qu’un kangourou qui prend peur et qui démarre à toute vitesse devant tes roues !!)

On avait réservé un camping (faut bien se laver de temps en temps !!) qui fermait à 18h. On était presque content d’arriver à 18h05 (on n’est quand même pas à 5 minutes, si ?! Seul petit problème, on avait changé d’état et dans le New South Wales, ben il était 19h05 !! Plates excuses sur le retard, proprio du camping adorable et compréhensive !! Ouf !! Heureusement qu’elle nous avait attendue !!

Moins sympa, la pluie qui n’en finissait pas !  Petite appréhension lorsqu’on dort sous les tentes !! Un monsieur est arrivé en courant, bravant les gouttes, nous proposer un parapluie. Trop gentil ! Dépliage des tentes vers 22h30, dans le noir mais sans pluies !! En fait, nous avions prévu de rester 1 ou 2 jours, nous y sommes restés 4 jours.Tellement le camping était bien et les gens autour de nous adorables ! Et puis, c’était agréable de se reposer un peu !!

Les activités :

  • Visite de la ville avec ses magasins d’opales et ses peintures murales
  • Chercher des opales bien sûr. Nous n’en avons trouvé que des petites, pas de quoi faire fortune!
  • Thermes d’eau chaudes. Là, pour le coup, elles étaient vraiment trop chaudes, avoisinant les 45 degrés !! J’avais l’impression de sentir le sang de mes mollets s’épaissir de secondes en secondes et que j’aurais les jambes aussi lourdes que si je portais des chaussures de ski en sortant de l’eau !! La blague à 45 degrés, très peu pour moi. Vraiment trop chaud. Dan, lui, a adoré (On voit bien qu’il n’a pas de problème de circulation de sang, lui !!)
  • Piscine (à 27 degrés !!, bien plus agréable !!) et détente.

Nous avons sympathisé avec presque tous les campeurs. Limite, on a eu la larme à l’œil lorsque l’on a quitté le camping (non, là, j’exagère !!)

Quelque minuscules graviers d’opale.

Nous avons fait un peu de specking, après une pluie dès les premiers rayons de soleil tu cherches des éclats de couleurs au milieu du potch ce qui te permet de trouver assez facilement des petits éclats d’opale sans aucune valeur ! Mais c’est vraiment une superbe expérience.

Retour vers la ville, la civilisation et Internet

Aujourd’hui, nous sommes sur la route pour revenir sur la côte. Direction Balina au sud de Byron Bay. Nous voyons bien que nous retournons à la civilisation. Nous traversons pleins de petites villes et on a même internet !!

Nous venons de traverser la montagne avec un feu vraiment pas loin ! Pas de danger, heureusement ! Après cette traversée dans le paysage de feu, nous sommes arrivés à Balina, enfin plus exactement à Skennars head, petit hameau en bord de mer au sud de Byron Bay. Nous avons bien fait de prendre la route le vendredi car le samedi, la route était fermée à cause du feu !! C’était notre route !!

Nous sommes restés une semaine même si les premiers jours ont été un peu étrange. En effet, tous les matins, nous retrouvions de la cendre sur notre table et sur nos chaises. Le ciel était blanc de fumée (sans les odeurs heureusement !!), le soleil était rouge en pleine journée (comme un coucher de soleil sans se coucher) … et le pire de tous pour les enfants… la réception INTERNET.

Comme ils disent, dommage d’être revenu à la civilisation après tant de temps au milieu de rien et d’avoir un réseau aussi mauvais !!

Ça, c’est le soleil en pleine journée !! Il y a encore un voile blanc mais il y a du mieux !! Les photos sont toutes assez mauvaises à cause de ce brouillard incessant. Quelques photos prises ces derniers jours valent le coup d’œil notamment celles de Byron Bay où on a un semblant de ciel bleu.

Quelques photos des plages près de notre petit hameau

Les dauphins s’amusent devant nous

Après le repas, je ferais bien une petite sieste sans en avoir l’air !! Ni vu ni connu. N’importe quoi, j’ai même pas fermé l’œil !!

Dernier jour en camping, dernière nuit en tente

Aujourd’hui, c’est notre dernier jour en camping. Nous allons devoir remettre toutes nos affaires dans les valises et dire adieu à nos bacs qui nous ont accompagnés durant ces quelques mois. Cela fait bizarre car aujourd’hui, c’est un peu le jour des « derniers ». Dernier jour en camping, dernière nuit en tente, dernier repas sur notre table de camping, dernière fois que l’on utilise nos assiettes, dernière douche dans les douches communes… (Youpi !!)

Snif c’était la séquence nostalgie !!

Dernière fois que l’on plie/déplie les tentes… (Ça, les enfants sont plutôt contents car le montage/démontage est un travail collectif, ils n’y échappent donc pas. Surtout Inès !!) C’est vrai que je ne vous ai jamais expliqué l’organisation.

la camion et la tente

Inès monte sur le toit de la voiture. Ben oui, elle est vraiment trop haute pour pouvoir accéder à la tente ou alors on a les bras trop courts ! (mais là on va vexer nos parents alors on va dire que c’est la voiture qui est trop haute!). Au début c’était moi qui monte mais les acrobaties tous les jours, très peu pour moi et puis je crois que Dan commençait à avoir mal au dos à me faire la courte échelle minimum 2 fois par jour ! Il ne me l’a jamais dit mais je le voyais de plus en plus se frotter les épaules et le dos. D’ailleurs quand je lui ai proposé d’échanger ma place avec Inès, il a eu un grand sourire (limite vexant quand même mais bon, je ne lui en veux pas, je n’ai plus 14 ans depuis bien longtemps et surtout plus le poids qui va avec !!)

Donc, Inès est le chef d’orchestre ! Elle zippe/dézippe la tente et s’occupe de mettre l’échelle en place. Ensuite, c’est assez simple.

Demain, retour sur Brisbane pour préparer la voiture à la vente et laver tout notre attirail . Il y a du boulot. Le grand départ pour l’Indonésie est jeudi aux aurores (départ 07h du mat, j’espère qu’il ne faut pas y être 3h avant vu que c’est un départ international !!)

brume sur la plage

Avant de partir, nous sommes restés quelques jours à Brisbane. C’est drôle comme en 3 mois et demi la vision des choses peut changer !!

Lorsque nous sommes arrivés à Brisbane la première fois, la ville et sa banlieue nous avait paru assez petite après Paris et Sydney. Et bien, en y retournant après notre périple, nous l’avons trouvé immense avec pleins de monde partout !!

Ça nous a fait un peu flipper car, pour avoir bien vadrouillé en Asie, nous savons que cela va grouiller de monde et qu’il va y avoir beaucoup de bruits. Du coup, on s’est bien préparé psychologiquement !!

Ça nous a fait mal au cœur de quitter notre 4×4 et notre « trailer » car on sait qu’en Asie, ce ne sera plus «vivre au grand air» comme on l’a fait. Fini les « road trip !! »

Fini le « Road Trip !! »

D’un autre côté, c’est bien aussi de se dire que l’on n’aura plus à dormir dans des tentes, d’aller faire les courses, de se faire à manger en système D, de faire la vaisselle avec de l’eau que l’on a dans des bidons (que l’on doit remplir régulièrement pour les campings sauvages !)

On sait qu’en Asie, ce sera plus reposant pour tout ce qui est gestion de la vie quotidienne. Après, on sait que l’on voyage sur du long terme donc ce ne sera pas le grand luxe non plus.

A nous les hôtels pas chers que l’on prenait lorsque nous commencions tout juste à voyager et que nous étions encore en CDD !! Non, là j’exagère car nous l’avons déjà fait lors de notre voyage d’un an en 2006. On va dire que ça nous rappellera des souvenirs !

Car même si nous partions tous les ans en Asie ces derniers temps et que c’était dans des petite îles non touristiques (c’est plutôt notre façon de voyager), on avait toujours tendance à loger dans des hôtels «conforts» (genre avec le frigo dans la chambre)

Prochaine étape : l’ASIE

No Comments Yet

Comments are closed

quis, massa vulputate, vel, ipsum fringilla dictum ut libero leo. felis