Pourquoi ce blog ?

C'est moi - anne valtat
anne valtat – credit photo Eric Monnier

J’ai eu la chance de travailler dans un milieu privilégié où la beauté est un rdv au quotidien pour les pierres, les bijoux. J’ai envie de vous guider à travers mes rencontres, mes interviews vers cette découverte, vers cet univers et de vous faire découvrir ce qui se passent dans des ateliers de joaillerie où j’ai vu réalisé de superbes pièces… difficile pour moi de parler seulement de bijoux car entre les pierres, le travail fait sur le métal et le temps passé à les faire, le mot adéquat est plutôt des pièces de joaillerie…

Carré magique de Paris

Je navigue dans le domaine de la joaillerie depuis plusieurs années et mon parcours a été des boutiques dans le carré magique de Paris (Avenue Montaigne – Faubourg Saint Honoré et Place Vendôme) aux ateliers. Ce fut une idée fixe dès mon entrée et je me souviens encore du mot de bienvenue du Président pour te souhaiter une bonne pêche aux Merveilles. 

Alors oui dès ce jour, j’ai voulu savoir – connaître – comprendre – découvrir tous les aspects d’une Maison, les 2 faces d’une même pièce, découvrir l’envers du décor et le saint du saint, les secrets d’alcôves, les coulisses… et avec obstination, poursuivre son chemin, son fil conducteur, sa propre boussole et aidée par le sort, le hasard, les choix…

Concernant les Merveilles,

Je rencontre des merveilles… et entendons-nous dès le début, je ne parle pas de bijoux mais des joailliers, des professionnels dans les ateliers avec un savoir et un savoir-faire.

J’ai eu la liberté d’être au plus près d’eux, de les voir faire, fière d’être parmi eux et n’avoir qu’un regret ; que les joailliers soient cantonnés à leur atelier, que leur dextérité n’ait pas plus d’impact et que seuls quelques happy few puissent en profiter.

Soyons clair, je parle de réalisations qui méritent leur place en musée pour ce qu’elles sont et représentent ; pour le travail de la main, le coup d’œil, la réalisation, la maîtrise du travail, des matières.

Redécouvrir sa soif d’apprendre

instagram examen gemm A
Jour de fête Jour de succés

 J’ai appris mille choses durant ces années de proximité des ateliers.

J’ai complété ma curiosité en apprenant la gemmologie, l’histoire de l’art cette année. Pas simple de repartir apprendre et certaines fois trop de choses pour mon pauvre cerveau et j’ai regardé, observé sous toutes les coutures et sous tous les angles les gemmes et j’ai découvert tant de choses… Cette observation est méditative… On plonge dans l’infini petit, les formes, les couleurs et les inclusions ont su révéler des secrets. Je suis de celle qui trouve que les défauts des pierres sont leurs grandes qualités, leurs marques de fabriques et que l’étrangeté est ce que fait de mieux la nature.

outil en atelier
outil d’atelier

Pour être plus transparente, je ne suis pas joaillière, j’ai juste chevillé au corps une curiosité sans limites pour tous les métiers que personne ne soupçonne et même si ce milieu demande de la discrétion, je vous propose de découvrir tout un univers de spécialistes, avec des savoir si différents et si riches à partager. Parfois je démystifierai certaines situations, d’autres fois je les simplifierai et j’expliquerai toujours les techniques, les us et coutumes et les diverses habitudes de tous… je passe tout au peigne fin pour vous…

De Main de Maître est né pour ça…

Avec ce blog, je vous invite à embarquer avec moi dans ce monde et de faire des rencontres insoupçonnées, de rencontrer des professionnels des métiers autour des ateliers de joaillerie et des gemmes. Ces métiers rares, peu exposés, inconnus ou méconnus, dans l’ombre et exécutés toujours de Main de Maître.

nec non nunc ut commodo felis