Rencontre #10 – L’Art de la glyptique avec Philippe Nicolas

J’ai rencontré peu de personnes impressionnantes du fait de leur savoirs ou actions ou par ceux qu’ils font ou par ceux qu’ils sont. C’est un des mots les plus surprenants que j’ai du apprendre en travaillant dans les ateliers…L’art de la glyptique comme me reprend Philippe Nicolas.

J’ai rencontré Philippe Nicolas , il y a des années et j’ai ouvert en le rencontrant une porte qui fait qu’aujourd’hui je suis là sur ce chemin à rencontrer des hommes et des femmes d’exceptions pour le travail qu’ils font au niveau des ateliers.

Cet homme quand il ouvre les portes de son atelier, il ouvre son passé et son savoir. N’ayez pas peur de poser les questions ou d’être à ces côtés. Il est un communicant …mais pas celui des temps moderne, il sait communiquer l’amour de son métier, de ce qu’il fait et comment il le fait.. Même si ce métier demande une immersion totale dans un domaine peu connu et assez intimiste, il vous l’explique simplement et comme si vous étiez dans son atelier. J’en ai passé des heures à admirer le travail fait par son équipe et son élève Emilie. Car cet homme a beaucoup de qualités professionnelles … un métier passionnant et une bibiothèque de pierres fascinantes. Il m’a ouvert les yeux sur toutes les types de pierres et les regarder avec un autre œil surtout quand celles-ci ne sont pas facettées ni en pierre centrale ni montées en griffe…. découvrir des bois fossilisés , des pierres du monde entier et des pierres de l’âge préhistorique.

Parler de lui en tant que Maître d’Art c’est encore mieux comprendre le sens qu’il met à la transmission de son savoir et de ce qu’il fait et comment il sait faire. Emilie, son élève a la tâche de lui succéder. Mettre ses pas dans celui d un maître n’est pas chose si aisée mais elle sait le faire et elle se prépare depuis longtemps. Comme dit Philippe Nicolas, « On ne sait pas quel est le business plan de nos vies ». Alors il se fie à ses propres rencontres et aux aléas de la vie de chacun de ses élèves.

J’admire le travail, la méticulosité, la précision, le trait artistique, le fait d’être en relation avec les autres ateliers pour arriver au meilleur rendu et travail. La chance que j’ai eu est d’avoir vu certaines de ces œuvres se réaliser ! J’ai vu les plus belles réalisations faites par son atelier, des œuvres animalières, florales qui nécessitent des heures, des semaines, des mois, certaines des années.

Je pourrai parler longuement du travail de cet atelier et de Philippe Nicolas mais l’écouter est sûrement plus intéressant et l’entendre parler de son parcours est tellement enrichissant. Bien sûr il parle de son parcours et aussi de ces collaborations avec d’autres artistes de grande renommée. Son travail est à l’origine de bien des Merveilles.

Quelques soient les chemins que l’on prend, tout commence par un dessin, une pierre, une âme artistique au service de la pierre ou d’autres artistes joailliers. J’ai entendu son humilité à parler de son travail et à ne pas revendiquer le travail des créateurs … connus et tellement célèbres et géniaux. C’est un message tellement rare que je ne l’imaginais pas l’entendre.

Ecoutez le parler et vous ne verrez plus les pierres , la moindre gemme de la même manière !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

consequat. ut Aliquam Praesent odio Donec