Yanis, gemmologue multipass’

Yanis Chelbi-kariche de Ckystones

C’est une conversation que j’ai avec Yanis sur les gemmes, mais aussi sur pleins d’autres éléments autour de la gemmologie. Cela concerne les voyages, les photos et le monde du négoce. Son frère et lui ont fait l’expérience des gemmes avant de faire des études dans ce domaine. Cette façon de voir les choses est une bonne leçon de vie et permet d’envisager les choses sous un nouveau jour… Oui, certaines expériences ont coûté chers…et d’autres ont été très instructives. A chacun sa méthodo. A chacun son expérience surtout sa façon de faire.

Yanis Chelbi-kariche de Ckystones est entre le scientifique qui aime partager son savoir et ses Tips et le pédagogue du négoce de pierres. Chaque fois il oscille entre ces 2 points. Apprendre pour enseigner aussi et acheter pour mieux montrer comment sont les gemmes.

J’aime quand il dit clairement.

le choix de pierres

« Rien ne sert d’acheter des pierres pour soi car sinon on est dans la collection et non dans le négoce. Il ne faut pas oublier de faire sa clientèle et de développer. »

Bien sûr comment exister sans eux ? la tentation d’acheter des gemmes pour son plaisir est forte.

Commençons par le début et les premières dix minutes de la rencontre, c’est celui du parcours de vie perso et pro. Bien sûr c’est la découverte des études et de l’Ecole des gemmes à Bourg la Reine avec l’obtention du diplôme et la consécration avec le 1er voyage du gemmologue en devenir. Mais déjà la pédagogie est là, la curiosité aiguisée et le savoir affûté.

identifier les bruts de pierres

C’est aussi la découverte d’un métier où personne n’est attendu , ni accueilli, où seul votre personnalité et votre professionnalisme feront la différence.Il y a aussi beaucoup de mauvaises expériences ou de mauvais choix car cela apprend tout autant que les bons . Là -bas, Yanis apprend tout autant qu’à l’école. Il explique en quoi le négoce est important, comment il voit les choses et sa clientèle, quels sont les conseils qu’il faut avoir et le regard sur les achats.

Très vite on parle de qualité de Gemmes et de taille.

Quel choix de pierres taillees

Ne pas perdre l’œil, garder des réflexes d’analyses, compiler tout son savoir pour le mettre en application face à une pierre et à son choix. Est ce que celle-ci correpond à ce que je recherche ? La couleur, la taille, la brillance, la fenêtre, la RTI, le réflexion de la lumière. Rechercher les inclusions et percer à jour l’intérieur de la gemme. Avoir l’œil et le bon. S’exercer toujours et encore car la gemmologie est un savoir. Mais quand il s’agit de faire le bon choix, c’est l’œil le juge suprême ! C’est une quête absolue. Surtout quand Yanis recherche des pierres avec des poids entre 2 et 4 carats.

Sri Lanka

J’aime quand il dit que le travail d un gemmologue c’est être un détective et de trouver les éléments qui prouvent la théorie. Le gemmologue mène une enquête et se débarrasse du surplus d’informations sans intérêts dans sa recherche. C’est assez juste. L’anecdote au Sri Lanka avec Dasa de GemstoneIsland est amusante quand la sélection commence. Partir dans ce pays allie négoce, plaisir et tourisme. Il y a des gemmologues qui vous guident dans les découvertes de mines et des négoces. N’hésitez pas à voir avec eux pour une première expérience .

Kenya

L’autre voyage de Yanis est de partir en Afrique pour rechercher des bruts de grenats et il nous explique comment il les choisit car ce n’est pas la même démarche que pour les pierres taillées. La recherche est sur un cristal brut et sa taille, sa couleur vont dépendre de l’état et de la qualité choisie. Il faut savoir interpréter, regarder comparer le brut car la couleur change selon l’axe de croissance et la lumière pulsée pour observer les inclusions potentielles et la réaction à la lumière. La couleur n’est pas la plus belle dans le brut, elle se laisse découvrir au fur et à mesure de la taille. Plus le brut est épais , plus la couleur est foncée. Pour analyser les inclusions dans le brut, il faut jouer avec la lumière forte ou bleue à l’observation. les inclusions varient et apparaissent ou disparaissent selon le faisceau.

C’est apprendre en se confrontant aux pierres et en faisant des erreurs d’achats , de choix, c’est assez basique mais il faut accepter ce potentiel d’erreurs car ca fait partie de la leçon à apprendre La gemmologie est une base , une science ; après des expertises, des rencontres font le reste et on apprend de ces erreurs et de ce que l’on fait

Notre conversation va vous permettre de découvrir que vendre une pierre c’est aussi apprendre comment la photographier, avec l’analyse de la lumière, la précision des photos, le matériel prévu pour ça. Yanis a fait l’expérience par les erreurs encore une fois.

Yanis allie la pédagogie scientifique et le parcours de vie avec son lot d’expériences. Etre confronté aux pierres, aux personnes, à la réalité du négoce, aux erreurs, aux expériences de vie. La pédagogie est essentielle quand il parle de gemmes et qu’il donne des cours. Yanis est en fait un scientifique en gemmologie mais avec un bureau plutôt roots sur les chemins des mines et ou sur les marchés des négoces. car vous avez 2 approches dans ce milieu.. le scientifique derrière ces instruments et le gemmologue plutôt négociant.

Voyager, voir des gemmes, les analyser, savoir comment les tailler… voila le credo de yanis et son job ! et sa pédagogie est un vrai atout dans sa stratégie et sa transmission.

Cher Yanis je te souhaite de trouver une prochaine merveille avec une belle couleur, une belle taille, une belle clarté et surtout que nous nous retrouvions pour en parler ! Merci pour tes photos et leur belle qualité.

la beauté du bleu
audio de la conversation sur sound cloud

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Donec sed ipsum Aenean libero sit elit. quis