Rencontre #7 – l’Art de broder en fil d’or selon Sylvie Deschamps

Découvrir la broderie en fil d’or avec LE BEGONIA D’OR et son blog dédié à la broderie et aux réalisations.

J’ai rencontré Sylvie quand elle réalisait une merveille pour Cartier. C’était un collier écharpe avec un motif léopard. La photo est ci dessus.

Collier en fil d or

Quand j’ai rencontré cette Maître d’Art, ce qui saute aux yeux dans son discours c’est son professionnalisme et son envie ou besoin de faire connaître son métier, de faire parler sa broderie pour le travail prodigieux qu’elle fait … avec son élève et son atelier.

L’exposition et l’événement se sont tenus à l’Hôtel de l’Indutrie à Paris 6éme arrondissement du 13 au 15 décembre 2019. Les Maîtres d’Art fêtent les 25 ans de leur titre. Chacun des Maîtres d’Art expose leurs pièces maîtresses et témoigne de l’excellence du savoir-faire. Pour l’occasion, j’ai découvert un Trésor National Vivant du Japon. Quelque chose d’assez inoubliable. Maître du savoir-faire du Kimono. Cette nation a du génie d’honorer les personnes de leur vivant au savoir -faire exceptionnel.J’aime l’idée et peut être que le Titre de Maître d’Art est là pour parler de ce savoir-faire et de cette transmission aux autres et qui tient tant à cœur dans tous les milieux. Ce jour-là, la passion est le maître-mot et tourne autour de ça et quelques fois des œuvres, des outillages, du métier et des rencontres.

Nous avons parlé de ce parcours qui semblait être établi et suivre une vie au long cours. Mais dans certaines vies, il y a un grain de sable, un déménagement, une prise de conscience, un événement qui vient changer le cours des choses. L’excellence est une sacrée rencontre de tous les jours.

Sylvie prend les rênes de son métier avec énergie pour bouger son monde et fait le grand écart avec les principes anciens reçus et ses valeurs actuelles de travail pour tracer l’or, travailler en respect et symbiose avec son élève Marlène Rouhaud.

Ce fil d’or permet de faire des rencontres incroyables et des échanges riches et les voyages aussi. Sylvie part au Japon pour faire des démonstrations et parler de son métier.

Ces œuvres sont multiples et précieuses et lui valent la reconnaissance de professionnels ainsi que la Médaille du Mérite. Et ce n’est pas rien ! et j’ai aimé sa fierté pour elle, son métier et les siens. Se savoir honorée pour ce que l’on fait est une sacrée récompense.

Je vous laisse écouter Sylvie et je vous promets que vous ne verrez plus la broderie de la même façon !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

diam tempus dapibus dolor. justo ultricies ante. ipsum Aenean