Rentrée – Retour – Reprise

L’Aventurier au pays basque

Dernier jour d’Août 2020… et j ai un sentiment mitigé et ce n’est pas forcément lié aux vacances. La Rentrée ou la Reprise ou le Retour…quelque soit le nom et d’ailleurs rien qu’avec ces mots je suis perdue. Je ne sais plus dans quel contexte je me situe. Ca me réjouit et sans trop … Idem pour mes @dos. Ils me disent qu’ils ne savent pas trop comment prendre cette rentrée aussi . Heureux de se retrouver, heureux mais mitigés par l’ambiance, les règles de vie actuelle.

Le mois de Juillet à Paris

Mais avant de parler de rentrée, parlons plutôt du mois de Juillet à Paris, je l’ai découvert différent cette année. Les musées sont redevenus des endroits à se réapproprier et je n’ai pas eu peur d’aller au Louvre et j’ai apprécié y passer du temps . Hormis le monde dans les sections « peinture italienne et européenne et coté Egypte ancienne », cet été le Louvre appartient aux parisiens, aux provinciaux et aux familles en ballade. J’ai pu faire la différence entre Mars 2020 et juillet 2020 car en mars pour l’exposition » Leonard de Vinci  » … Les expositions de ce génie du dessin à ne pas louper … impossible d’avancer entre les œuvres et même de les photographier, je ne parle pas même pas de la file d’attente … En y repensant maintenant, je me dis que le virus a eu un terrain de jeu terrible.

Mais en juillet le silence des salles et des couloirs m’a impressionnée et le vide dans certaines salles plus encore. Quel bonheur de le visiter presque comme une première fois … les œuvres à portée de main, le temps de tout regarder, de se sentir presque seule et libre dans ces hauteurs de plafond. De découvrir de tous côtés les sculptures. Rien que de déambuler seule dans les salles, j’ai adoré … Soyons claire .Pas une salle ne m’a échappée.

J’ai trouvé que cela avait été un espace incroyable ce moment et ressortir Rue de Rivoli est un choc ! Passer plutôt par le jardin des Tuileries pour faire un sas. Je suis même allée revoir la Joconde sans file d’attente … presque en marchant tranquillement alors qu’en mars, avec la cohorte du monde, avec la file d’ attente et les bousculades, l’apercevoir était déjà une victoire. Il y a un monde avant et après la Covid dans les musées.

Test du porté du masque en vacances

Ces vacances ont été chouettes, relaxantes, même avec la Covid pas loin et le masque sur le nez. Le retour s’est fait comme d’ordinaire… Plus tu remontes vers Paris , plus tu t’habilles en chemin, la pluie et le gris du ciel nous a accompagné un moment. Une fois tous arrivés, le froid s’abat quelques jours . Histoire de te mettre dans l’ambiance de septembre.

pays basque été 2020

Depuis le retour des vacances, la routine bien installée pendant le confinement revient au galop ! Pour la Rentrée, de nouvelles règles de vie s’installent, les mêmes que celles qui étaient là après le confinement. Mais ce qui change, c’est le flou qui s’installe autour de presque tout. Ce flou où chacun essaie de se rassurer, de se projeter, où chacun est visionnaire ou devin pour l’avenir, pour expliquer ce qui se passe et ce qui se passera.

Même la rentrée se fait sans excitation, et l’année s’annonce sans projets fermes mais avec des informations floues. Ce flou de ce début de mois, c’est pas qu’il est problématique mais se projeter dans l’avenir est le propre de l’humain… Que va t il se passer pour le mois de septembre ? les catastrophes sont elles annoncées en octobre et quid des vacances de Toussaint ? j’ose même pas évoquer Décembre !

La seule leçon que j’ai retenue et que je m’applique, c’est que cette année pas de projections, pas de trucs prévus , on y va tranquille et on verra pour les détails au coup par coup.

Envie de beauté, de revoir les ateliers

Par contre cette période de confinement, de post confinement, de rentrée m’a donnée ENVIE. Envie de beauté, de revoir les ateliers, de rencontrer des joailliers, de voir des bijoux , de toucher des gemmes. Pour paraphraser une citation d’une actrice aux César – il y a quelques temps déjà – « je ne sais pas si j’ai manqué au cinéma mais le cinéma m’a terriblement manquée  » je dirais la même chose des pierres et des bijoux, ils m ont terriblement manqués et toutes nos discussions autour encore plus !

Alors je reprends mon chemin et mon matériel et je vais à votre rencontre et nos discussions vont reprendre au gré des règles de distanciations sociale et de tous les détails attenants.

Et commençons par un mixte avec des expositions de pierres précieuses et des créateurs de bijoux.

2éme Salon de la Gemm’Academy

Le 26 et 27 septembre, venez rencontrer de gemmologues, des passionnés de pierres et des présentations de bijoux, de collections. Venez voir des pierres d’exceptions de collectionneurs , de négociants de pierres. Venez échanger au 13 rue Delambre à la Villa Modigliani à Paris. Tous sont issus de l’Ecole des Gemmes à Bourg la reine. Ils ont été étudiants dans cette école et sont toujours en lien quelque soient les années. Si vous connaissez cette école, vous saurez que le lien entre tous les étudiants est une réalité bien concrète et une vraie entente et un vrai soutien avec chacun d’entre nous.

A partir du 16 septembre commence l ‘exposition de « Pierres Précieuses au Muséum National d’Histoire Naturelle jusqu’au 14 juin 2021. Seront présents 3 éléments d’univers proches comme la minéralogie, la gemmologie et la joaillerie. 500 minéraux ou gemmes et 300 créations joaillères de Van Cleef & Arpels seront présentés lors de cette exposition.

Voici le lien pour le Muséum

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

ultricies consequat. elit. justo Sed mi, non fringilla diam risus.