RENCONTRE #4 L’Art d’être gemmologue selon Benoît de Discovery Gems & Gem Sélection

Benoît Charbonneau le crédit de la photo en portrait revient à Thierry Lamandin.

La simplicité de Benoît est sa richesse ; son accessibilité est sa force. L’humilité n’est pas rien non plus dans son caractère. Ce qui a du sens, c est le parcours de Benoît, ce qui est atypique, ce sont les endroits où il voyage et ce qu’il fait pendant ces voyages !

Je suis sortie heureuse de ce rendez vous car les discussions n’en finissent pas et rebondissent de thèmes en thèmes et si les bureaux qui nous accueillaient, ne fermaient pas… On y serait encore. D’ailleurs le brut ambiant est celui de l’open space et des entrées et sorties des collaborateurs présents ce jour là. Cette facilité qu’a Benoît à discuter fait qu’il est passionant et passionné. C’est facile de parler avec lui et de l’écouter. J’espére que cela s’entend. D’ailleurs nous avons échangé de nombreux coups de fil ensemble avant de se voir et ils n’ont en rien entamé ma curiosité vis à vis de son travail et de sa vie et cela n’a pas appauvri nos choix de sujets, nos discussions.

Et encore, vous avez loupé le passage de Benoît qui raconte comment il attrape la rage parce qu’il est mordu par un chien et comment il compare les soins donnés en Inde, au Sri Lanka et en France. On a parlé de son dernier voyage au Japon, et de son prochain en Amérique du Sud. Enfin de compte, je crois qu’il est un voyageur du monde avec un passeport dans sa main et seulement un port d’attache en France.

Son atout est d’être à la base joaillier de formation et de savoir techniquement comment on fabrique un bijou à la cheville. Sa spécialité va pour le saphir du Sri Lanka. J’adore comment il parle de toutes les couleurs du saphir mais plus encore de celle qu’il chasse en particulier. Sa formation a été faite par le GIA en gemmologie.

Il emmène des groupes voyager avec lui au Sri Lanka dans les mines à 25 mètres de profondeur et rencontrer les burneurs traditionnels de saphirs…de ceux qui savent modifier la couleur de ces pierres de manière artisanale en les chauffant et jugent les couleurs à l’œil. Apres la quête des saphirs dans les mines, vous êtes dirigés vers des tailleurs qui sauront vous montrer leur savoirs. Etre introduit dans ces milieux est super important et vous fera gagner du temps si votre projet est professionnel ou satisfera votre curiosité grandement. Un groupe se prépare et une date est inscrite pour mars.

Une chose m’a aussi impressionnée c’est sa capacité pour mettre l’humain au centre de toute relation qu’elle soit commerciale, dans sa recherche des gemmes, dans la confiance que la Place Vendôme lui donne et dans celle qu’il entretient avec ces clients, ces fournisseurs et voyageurs. Même si on a affaire à des gemmes, là n’est pas le plus important pour Benoît, ce qui lui importe c’est la relation humaine qu’il met en place.

Les photos que m’a transmis benoît sont superbes…j adore le brut du saphir… C’est tellement identifiable et une belle forme de brut. Je m’en lasse pas. Sur les 2 liens ( ci dessous ) vous trouverez des gemmes à vendre et comment se prépare le prochain voyage.

liens pour le site de Gem Sélection & Discovery Gems

https://www.gem-selection.com/

https://www.discovery-gems.com/

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

libero ipsum venenatis et, id, mi, eleifend leo id ut